Francais  Anglais

Nous vous proposons une galerie d'images.
Pour pouvoir la visualiser, vous devez télécharger le plug in Flash. Cliquez ici pour télécharger le plug in.

Brancusi – Brandt – Braque – Breton – Burne-Jones – Chirico – Coard – Cournault – Csaky – Derain – Dunand – Frank – Goya – Gray – Groult – Lalanne – Laurencin - Léger – Legrain – Manet – Matisse – Mergier – Miklos – Miró – Modigliani – Mondrian – Picabia – Picasso – Man Ray –  Rousseau – Seurat – Warhol

 

Jacques Doucet - Yves Saint Laurent

Vivre pour l'Art 

Exposition du 15 octobre 2015 au 14 février 2016

 

Créateurs de beauté, Jacques Doucet (1853-1929) et Yves Saint Laurent (1936-2008) sont tous les deux couturiers, chacun dans une moitié du XXème siècle. Ils sont aussi deux collectionneurs de génie, qui composent pour eux-mêmes des réunions d’œuvres d’art extraordinaires. À partir d’une sélection de chefs-d’œuvre collectionnés par Jacques Doucet et Yves Saint Laurent, dont quelques pièces qui habitèrent chez l’un puis chez l’autre, l’exposition imagine un espace original voué au culte de la création. 


À la recherche d’un certain absolu, Jacques Doucet et Yves Saint Laurent ont créé des « espaces-collections » dans leurs maisons, qui formaient des expositions inédites, de véritables installations, des œuvres en soi. Braque, Brancusi, Chirico, Coard, Csaky, Derain, Duchamp, Gray, Legrain, Laurencin, Manet, Matisse, Miklos, Modigliani, Picasso, Rousseau… De nombreux artistes, et plusieurs œuvres, se trouvaient dans les deux appartements.


Dans l’espace visionnaire d’une galerie personnelle appelée « studio », Jacques Doucet fit cohabiter des œuvres parmi les plus importantes de l’histoire de l’art moderne, de La charmeuse de serpents du Douanier Rousseau aux Demoiselles d’Avignon de Picasso, en passant par la Muse endormie II de Brancusi et La Blouse rose de Modigliani. À partir des années 1960, Yves Saint Laurent réunit avec Pierre Bergé une autre collection de chefs-d’œuvre. Au 55 rue de Babylone, ils constituent un nouveau « musée vivant » et font cohabiter les arts dits « premiers », les grands maîtres tels Goya ou Picasso et des meubles Art déco dont notamment ceux de Jean-Michel Frank.


Nous sommes à la fois rue Saint-James, à Neuilly, en 1928, dans la dernière demeure de Jacques Doucet, et rue de Babylone, quelque cinquante ans plus tard, dans l’appartement d’Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. C’est l’esprit artistique de ces lieux qui est le sujet de cette exposition, leur parti-pris esthétique qui pourrait tenir en une phrase : la recherche de l’espace parfait. Dans une scénographie et un décor inspirés par l’atmosphère de ces lieux, l’exposition propose un espace hybride, qui emmène le visiteur d’un salon à l’autre, au fil de cinq salles et de nombreux effets miroir.

 

Catalogue de l'exposition
Jacques Doucet - Yves Saint Laurent, Vivre pour l'art
Éditions Flammarion, 192 pages, 39 € 



© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent  |  Mentions légales  |  Conception 2exVia avec MasterEdit®

© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent