Francais  Anglais

Le costume populaire russe

March 18 - August 23, 2009


The Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent presents, in cooperation with the Russian Museum of Ethnography, an exhibition dedicated to Russian traditional costume of the 19th and 20th centuries.

 

Worn for seasonal festivities or marriages, these costumes are marvellous representations of a folk tradition, illuminated by the subtle play of superposition and nuanced colours.  A series of photographs of the Shabelskaya collection (late 19th century, early 20th century) will also be shown.  The photographs testify to the richness of such costumes and the spectacular stage they set.  

 

Curators Jeanna Chistakovia and Elena Maldevskaia

Set designer Christophe Martin

 

Connaissance des Arts Le costume populaire russe,

hors-série numéro 396, 8€

 

 

Avant-propos par Pierre Bergé

Dans les grands opéras russes, Boris Godounov ou la Khovantchina de Modeste Moussorgski, le peuple, le grand peuple russe, tient une place importante. Vêtu de haillons, il subit le joug du pouvoir, de la police, de l’armée, des maîtres. Dans son texte, le romancier Andreï Makine explique que les vêtements de fête – ceux que nous présentons – étaient en quelque sorte un refuge pour échapper au quotidien. De fait, cette recherche de la beauté a de quoi surprendre. Malgré des moyens limités, et des conditions de vie souvent difficiles, le peuple russe n’a pas renoncé à séduire.

 

Pourtant, il n’est jamais allé à l’opéra, n’a jamais lu Pouchkine, ni Tolstoï. Il ne connaît pas le bal de la comtesse Natacha Rostov, décrit dans Guerre et Paix, ni la fête polonaise donné pour le faux Dimitri, qui se prétend le successeur de Boris Godounov, au début du XVIIe siècle. Mais il prouve que la beauté tient une place importante dans la vie de chacun, qu’elle permet de supporter le malheur et de croire à un monde meilleur.

 

C’est ce que nous disent ces vêtements du peuple russe. Ce peuple qui, comme le vieux domestique Firs à la fin de La Cerisaie de Tchekhov, pouvait hélas constater : « ils m’ont abandonné. »

 

 

Photos © Dominique Cohas



© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent  |  Privacy policy  |  Created by 2exVia with MasterEdit®

© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent